Par | 01/02/20 | Festival | Commentaires fermés sur Bastien Lallemant

Danser les filles / Bastien Lallemant

Nouvel album par Brigitte Giraud

Il fallait redescendre de La Maison Haute, le précédent album de Bastien Lallemant, et ce n’était pas une mince affaire, tant le musicien nous avait conduits sur des cimes (acérées) d’élégance. Il lui a fallu quatre années pour patiemment peaufiner ce qui allait devenir la pépite que nous attendions, Danser les filles, son album le plus radieux, comme ce chemin qu’il emprunte sur Le grand départ, l’une des balades qui donne le ton à l’ensemble. 

Bastien Lallemant est né en 1972. Enfant, il étudie la musique (solfège,  piano, flûte traversière) au conservatoire de Dijon. Il se met à la guitare à 14 ans. En 1991, il débute des études d’art plastique à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dijon.

Bastien Lallemant écrit et interprète également des musiques pour des lectures. Il a collaboré avec Denis Podalydes, plus récemment avec Arnaud Cathrine, et joué ses créations à la Société des Gens de Lettres (Paris). En 2014 il crée aux côtés de François Morel et Eric Caravaca « Correspondances de Robert Doisneau » qui sera repris en compagnie de Daniel Pennac et Emmanuel Noblet. Dans le même temps il participe à « Lazare mon amour » de et avec Gwenaëlle Aubry, en compagnie de Théo Hakola, Maëva Le Berre et Léopoldine Hummel. « Nous serons des héros » en 2017 avec Hypolite Girardot. Et plus récemment « Un loup pour l’homme » de et avec Brigitte Giraud.

Depuis 2011, il collabore avec le dessinateur et auteur de BD, Charles Berbérian pour des « concerts dessinés ».